Nous avions beau être prévenus par amis et guides, le passage de la frontière entre la Thaïlande et le Cambodge s’est fait dans la douleur. Un vrai parcours du combattant, qui a commencé par 5h30 de bus entre Bangkok et Poipet (ville frontalière entre la Thaïlande et le Cambodge).

Premier piège évité : l’interpellation par une dizaine de thaïlandais dès la sortie du bus (merci au chauffeur pour sa présumé complicité) pour payer au prix fort une photo d’identité conforme aux attentes du visa. Que nenni, nous poursuivons notre route, tête baissée, en direction du contrôle des passeports pour sortir du territoire thaïlandais.
Ça passe, sans souci.

Vient ensuite l’étape du visa ; après avoir marché quelques centaines de mètres dans un environnement hostile où circulent à toute vitesse et en masse véhicules et piétons. Le policier garde frontière nous demande en plus du coût du visa, un « petit billet » supplémentaire d’une valeur de 100 Baths (environ 2,5 euros) ; après une faible tentative de négociation, nous nous rechignons à lui payer cette somme.

Nous poursuivons après avoir marché une nouvelle fois quelques centaines de mètres par l’entrée sur le territoire Cambodgien et la vérification des passeports.

C’est bon, nous sommes en règles, nous pouvons poursuivre et terminer cette étape douloureuse.

Il nous reste à trouver un transport pour nous conduire à Battambang en toute sécurité. Et comme vous l’aurez compris, ici rien n’étant simple, nous avons un peu galéré à le trouver. Bien qu’accostés de toute part par des cambodgiens désireux de gagner de l’argent facilement, il nous est difficile de trouver un « vrai » taxi ; les véhicules avec lesquels on nous propose de faire le trajet sont tous miteux. C’est pourquoi nous nous rabattons sur le bus. Nous montons rapidement dans un Tuk Tuk pour nous y conduire et quitter cet enfer qui devient pesant.

A peine après avoir sauté du Tuk-Tuk, nous montons dans un bus qui part aussitôt. Après 3 dernières heures de transport, nous arrivons à bon port à Battambang, heureux que cet épisode soit derrière nous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s