Parmi tous les pays d’Asie du Sud Est, on a du mal à choisir. Ils nous paraissent tous superbes, et indispensables à voir au moins une fois dans sa vie.

Le Vietnam en fait partie et nous allons vous donner toutes les raisons pour lesquelles vous allez adorer ce pays ! Peut-être que nous vous aiderons un petit peu dans votre choix, qui sait.

1ère raison : Des paysages à couper le souffle.

Vous serez servis par la diversité des paysages : montagnes, rizières, fleuves, plages, îles, villes… Autant d’endroits à en faire rêver plus d’un.

Pour les montagnes, vous irez à Ha Giang faire un road trip de 4 jours en motos. Entre collines, champs de maïs, forêts de pins, villages ethniques, champs de cannabis (oui oui c’est vrai – mais c’est le mâle de la plante, celui qui ne se fume pas, pas la femelle), des temples, des animaux, des grottes… bref des paysages plus beaux les uns que les autres.

Vous pouvez également voir des rizières à Sapa. Nous ne l’avons pas fait donc nous ne pouvons pas vous en parler. Mais à priori, en ayant cherché un peu, nous avons compris que Ha Giang valait plus le coup en termes de paysages.

Pour les plages et les îles, il y a Cat Ba, la Baie d’Halong et Hoi Han. Un petit conseil, faites la Baie d’Halong depuis Cat Ba en petit bateau privé, ça ne coûte que $25 par personne en étant à 6 !

N’oubliez pas de passer par Tam Coc si vous êtes à Hanoï c’est seulement à 2h et ça vaut vraiment le coup. Vous allez être émerveillé par la balade en barque au coucher du soleil.

Pour les villes, à choisir entre Hanoï et Ho Chi Minh, nous avons largement préféré Hanoï avec ses petites rues très charmantes et son magnifique lac (promenez-vous autour du lac le dimanche, une association organise plein de super activités).

2ème raison : La variété des plats

Vous allez aimer manger autre chose que du « fried rice » ou du « fried noodle ».

Testez le Pho, c’est très bon.

Les nems, il y en a partout et ils sont très bons. Nous avons goûté une nouvelle sorte de nems qui est juste excquis; les nems de Hoi Han. Il y en a dans le restaurant « Orchidée » à Hanoï. Et en plus, c’est ludique : vous faites vous-même vos nems.

Les Bo Bun (Bun Bo en vietnamien) sont très bons aussi. Ils ne sont pas tout le temps servis avec des nems. Vous en trouverez surtout dans les villes !

Goutez aux fruits de mer et aux poissons à Cat Ba et pendant votre croisière sur la Baie d’Halong. Nous avons mangé un poisson entier délicieux qui avait été cuit avec du gingembre. Si vous aimez les crevettes, les calamars, le poisson, vous allez être servis !

3ème raison : Des activités pour tous les goûts

Si vous êtes plutôt « chill », vous pourrez vous détendre dans la barque durant votre balade à Tam Coc. Vous n’entendrez plus que le bruit des rames qui touchent l’eau et les oiseaux, un vrai moment de tranquillité et de bonheur.

Si vous êtes plutôt sensations fortes, vous allez adorer la moto à Ha Giang. Durant 4 jours, vous pourrez vous prendre pour un vrai motard, doubler des camions, attaquer des grandes courbes, conduire au bord de falaises… C’est un programme fait pour les aventuriers !

Si vous aimez les activités sportives alors vous pourrez faire une balade à vélo dans les rizières ou encore un peu de marche à la découverte de temples à Tam Coc. Vous monterez à bord d’un kayak durant votre excursion à la Baie d’Halong, ça reste du sport !

Pour les amoureux de la baignade, vous aimerez la plage à Hoi Han ou encore la Baie d’Halong. Se baigner dans une petite île où il y a personne, c’est pas mal non ?

4ème raison : Les gens sont adorables !

Plusieurs situations où nous avons été en galère prouvent que les vietnamiens sont très gentils. Alors, oui effectivement, au premier abord, comme ça, ils n’ont pas l’air très sympas, ils ne sourient pas beaucoup, en tous cas moins que les cambodgiens et parlent pas très bien anglais.

La première situation où nous avons eu besoin d’aide et où nous sommes tombés sur une fille genialissime, c’était à Hanoï. Nous arrivions de Ho Chi Minh avec nos gros sacs et nous avions nulle part où les laisser afin d’être bien pour faire un petit tour de la ville avant de prendre un bus de nuit pour Ha Giang. Nous sommes rentrés dans 2 hotels avant de trouver un amour de personne dans un 3ème, c’était l’hôtel « An Hotel ». Elle nous a réservé des places dans un bus de nuit par téléphone pour Ha Giang, nous a donné le nom d’une auberge qu’elle connaissait bien (une amie à elle la tenait), puis a réservé un taxi pour nous, et nous a même gardé nos sacs…  enfin bref inespérée ! Et nous n’avons jamais pris de nuit dans son hôtel ! Grâce à elle, nous avons passé une super après-midi à Hanoï.

La deuxième situation où nous étions très fortement étonnés de leur gentillesse c’était à Ha Giang. Nous sommes arrivés à 5 à 3h du matin en bus de nuit dans une rue complètement vide et nous avons frappé à une auberge de jeunesse pour prendre une nuit. Le gérant nous a gentiment laissé finir notre nuit gratuitement dans le hall d’entrée sur des canapés. J’ai mieux dormi sur le canapé que dans le bus de nuit ! Encore une fois, merci !

La troisième fois, ce fut lors de notre balade à vélos à Tam Coc. Nous sommes partis au beau milieu des rizières, loin de tout et couic…. le vélo d’Abiana a lâché ! Incroyable mais vrai, un paysan vietnamien qui devait avoir la cinquantaine s’approche du vélo sans dire un mot, nous fait signe de l’amener devant chez lui (à 30m) et commence à démonter la roue pour le réparer. Le vélo était vraiment dans un sale état; notre sauveur est resté au moins 30 minutes à le réparer, en le testant, en démontant une deuxième fois la roue, puis en remplaçant une pièce… il a vraiment tout fait jusqu’à ce que ce vélo marche parfaitement ! Nous avons été extrêmement chanceux de tomber sur lui (notre Guesthouse aussi par la même occasion, car son vélo est revenu tout neuf).

5ème raison : Administrativement, c’est simple !

Et oui, les visas, les passages de frontière, les pots de vin… nous en avons vu des vertes et des pas mûres dans plein de pays. Alors ce qui est super cool avec le Vietnam c’est que tout est simple.

Pas besoin de visa si vous restez moins de 15 jours, pas besoin de s’embêter avec une tonne de paperasse.

Le passage de la frontière : les doigts dans le nez ! Le chauffeur du bus (nous venions de Phnom Penh) a récupéré tous les passeports et s’est occupé de les faire passer à la police à la sortie du Cambodge et à l’entrée du Vietnam. Nous n’avons rien eu à faire, il y avait personne. Je pense que nous avons traversé la frontière en maximum 15 minutes : du jamais vu !

Le Vietnam est donc définitivement un pays à visiter et à ajouter dans votre itinéraire d’Asie du Sud-Est si ce n’est déjà fait. C’est très agréable d’y voyager, de découvrir les paysages, de faire des activités bien sympa, de voir des gens adorables (pas toujours au 1er abord), de ne pas se prendre la tête pour l’administratif.

Bref : allez au Vietnam !

N’hesitez pas à laisser des commentaires si vous avez des informations supplémentaires à ajouter, des remarques, des questions.

 

 

2 commentaires

  1. Bonjour Camille et Paul,
    Merci pour l’amour de tous vous deux pour le Vietnam.
    Je viens de partager cet article sur mon FB lavieauvietnam.com
    Bonne continuation! Je suis vos aventures avec beaucoup d’intérêt!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s