Itinéraire

Nous sommes restés 3 semaines au Laos, 22 jours pour être exact. Nous sommes arrivés par le Nord Est du Pays, en provenance du Vietnam, par le post frontière de « Panghok ».

Nous avons fait notre premier stop d’une journée au petit village de Muang Khua à quelques kilomètres de la frontière ; de là nous avons pris un petit bateau à moteur pour regagner après 6 heures de croisières tout de même le village de Nong Khiaw où nous avons également passé une nuit. Nous avons quitté la Nam Ou (Rivière Ou) et nous sommes rendus jusqu’à Luang Prabang en mini bus, ville incroyable classée au patrimoine mondial de l’UNESCO où nous sommes restés 5 jours. Nous avons continué notre aventure vers le Nord Ouest laotien. Nous avons passé 4 jours à Luang Namtha où nous avons pu découvrir la jungle de la région à travers un trek de 2 jours. Après avoir appris qu’un accident mortel avait eu lieu sur la célèbre « Gibon Expérience » (parcours dans les arbres et dodo dans des cabanes à 30 mètres de haut pendant 2-3 jours) quelques jours plus tôt, nous avons décidé de ne pas aller à Huoeisay mais de redescendre vers Luang Prabang, où nous sommes restés 3 jours supplémentaires (quand on aime, on ne compte pas ;)). Avec un déchirement au cœur, nous avons quitté et cette fois définitivement Luang Prabang pour foncer vers le centre du Laos pour faire la boucle de Thakhek de 4 jours à moto. Après 20 heures de bus (combo bus de nuit LP – Vientiane puis bus de jour Vientiane – Thakhek), nous arrivions à Thakhek pour partir le lendemain silloner la région à moto. Enfin, nous remontions vers Vientiane pour y passer 2 petits jours avant de reprendre l’avion pour la Thaïlande et Bangkok.

Capture d_écran 2017-07-09 à 16.27.27

Style de vie & culture

Les laotiens sont très accueillants, et contrairement à leurs voisins vietnamiens et dans une moindre mesure cambodgiens, beaucoup moins oppressants vis-à-vis des touristes. A peine mis les pieds dans le pays que nous avons ressenti un sentiment de bien-être et de zenitude. Les laotiens sont calmes et discrets.

La nature est belle et sauvage au Laos ; mais elle est également omniprésente et indispensable pour une grande majorité de la population. En effet, le pays est encore très très rural. Les villes sont rares et peu peuplées. A titre d’exemple, Luang Prabang ne compte que 75 000 habitants et la capitale Vientiane moins de 300 000. Beaucoup de laotiens donc vivent au bord des rivières ou de la jungle, isolés, dans des petits villages loin voire très loin d’une ville. Nous avons rencontré de nombreux laotiens dans ces petits villages que ce soit au bord de la Nam Ou ou dans la région de Luang Namtha et avons été impressionné de voir à quel point ils sont proches de la nature ; la connaisse et en tire le maximum (pour se nourrir, se soigner, pour réaliser du commerce…)

Nos coups de cœur

Le Laos est en soit un véritable coup de cœur. Il est pour nous le pays qui nous a le plus touché jusqu’à maintenant. Si nous avions à ne retenir que 3 temps forts parmi la ribambelle de ceux vécus dans le pays. Cela serait :

  1. Luang Prabang : une ville magnifique et tellement agréable
  2. Notre trek de 2 jours à Luang Namtha : de l’aventure et la rencontre d’un homme exceptionnel – Sang – notre guide
  3. Notre rencontre avec les éléphants de l’éléphant village sanctuary : la découverte d’un animal impressionnant, émouvant et intelligent

Nourriture

La nourriture n’est pas la dimension où les laotiens excellent le plus, néanmoins, nous avons apprécié les plats suivants :

  • Kaoh Poun (soupe au lait de coco), accompagnée de son sticky rice
  • Laap (viande hachée en salade)
  • Citrouille revenue à la poêle
  • Fougères revenues à la poêle
  • Pousses de bambou

Budget & prix moyen

En 22 jours dans le pays, nous avons dépensé 1138 euros à 2, soit 26€/pers/jour. Un montant supérieur au budget prévisionnel de 22€/pers/jour. Essentiellement dû aux activités que nous avons réalisées, notamment le trek de 2 jours dans la jungle et notre excursion au village des éléphants à côté de Luang Prabang

Evaluation du pays

Capture d_écran 2017-07-09 à 16.43.56

Le proverbe ou phrase du pays

« Les vietnamiens font pousser le riz, les cambodgiens le regardent, les laotiens l’écoutent… »

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s