La Mongolie compte aujourd’hui 3,3 millions d’habitants, dont près de la moitié est nomade. Bien que la tendance soit à la baisse, avec une migration de la population des steppes vers les villes, le nomadisme reste un mode de vie omniprésent dans le pays.

Nous avons eu la chance de passer quelques jours chez une famille nomade, à une centaine de kilomètres d’Oulan-Bator. Ce qui nous a permis de découvrir les traditions mongoles et ce mode de vie, si particulier.

Nous souhaitions partager avec vous ce que nous avons appris et/ou pu constater :

1. Les nomades se déplacent entre 2 à 6 fois par an. Tous ont a minima un emplacement pour l’été et un emplacement pour l’hiver. En fonction de l’environnement, du climat et des ressources alimentaires naturelles restantes pour les troupeaux, ils peuvent se déplacer également au printemps et en automne. Le démontage des yourtes ne prend pas plus de 2 heures, l’installation prend quant à elle moins d’une demi journée.

IMG_8143

2. Il est de tradition de recevoir tout « étranger » (à la famille) de passage, qui pointerait le bout de son nez à proximité de la yourte, avec une boisson chaude (généralement un thé au lait) et de la nourriture (des produits laitiers ou un repas chaud). Il faut savoir qu’il y a du passage sous la yourte. Plusieurs familles nomades vivent souvent à proximité, et les rencontres sont nombreuses, soit pour donner un coup de main avec les animaux, soit pour prendre un verre (de vodka?) et un peu de nourriture.

3. La cuisine mongole peut être un peu difficile à digérer pour un estomac fragile ! Isolées, les familles se nourrissent essentiellement de ce que leur apportent leurs bêtes et la nature. La base de l’alimentation est le lait, la viande, complétés parfois par des pâtes faites maison ou du riz. Les mongols ne boivent jamais d’eau; ils consomment davantage du lait ou de la bière et de la vodka.

IMG_8124

4. Sous la yourte, on peut trouver quelques indices qui nous rappellent qu’un monde plus « moderne » existe quelque part sur la planète ! Smartphone, et écran plat sont présents et utilisés une bonne partie de la journée.

5. Une famille mongole possède de 400 jusqu’à plus de 1000 têtes de bétail. En fonction des régions, les animaux ne sont pas les mêmes. On aura partout des chèvres et des moutons, des vaches également. Dans le sud du pays, on pourra trouver des troupeaux de chameaux . Dans le centre et nord, des yacks et des rennes.

IMG_8106

6. Le niveau de confort sous la yourte est bien évidemment loin des standards européens. Vous ne trouverez pas d’eau courante. L’eau est récupéré au puit. Elle est parfois utilisée pour se laver les mains; mais très peu pour se laver le corps. Les besoins se font en pleine nature. L’électricité est quant à elle présente, issue de panneaux solaires installés à proximité des tentes et stockée dans des batteries de voiture.

IMG_8131

7. La religion bouddhiste (et parfois le chamanisme) est visible sous la yourte. Une sorte d' »hôtel » est souvent présent à l’extrême opposé de la porte. Et il n’est pas rare de voir les mongols faire une prière en journée.

Bien évidemment, il s’agit là de quelques traits/caractéristiques d’une vie nomade en Mongolie. Nous n’avons pas la prétention de tous les lister. Il y aurait encore beaucoup de choses à dire sur le sujet.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s