Notre tour du monde se poursuit; après la très sauvage et authentique Mongolie, nous changeons totalement de décor avec la Chine et sa capitale, Pékin.

Tout d’abord pour les aspects « pratiques », un voyage en Chine peut nécessiter l’obtention d’un visa. Mais pas systématiquement. En effet, nous avons décidé pour notre part d’opter pour la solution « sans visa » qui a l’avantage comme son nom le laisse sous-entendre d’éviter l’administratif et la durée d’attente (particulièrement contraignante pour des voyageurs) associés à l’obtention d’un visa (valable uniquement 3 mois après délivrance). En contrepartie, cette solution, aussi appelée « visa gratuit de transit », n’autorise à rester que maximum 72 heures en Chine, dans la région pékinoise. Si comme nous, vous prévoyez un court passage en Chine, et que vous n’aviez encore jamais entendu parler de ce visa gratuit de transit, je vous conseille de lire ici la procédure détaillée à suivre correspondante et les conditions d’éligibilité.

Le visa de transit en poche, plus de temps à perdre, vous avez 72 heures (et pas 1 heure de plus !) pour découvrir les merveilles de la capitale chinoise, et le symbole de tout un pays, la Grande Muraille de Chine.

Je vous laisse découvrir ci-dessous comment nous avons « utilisé » notre temps durant nos 3 jours à Pékin, en espérant que cela puisse vous aider si vous êtes en train de préparer un séjour similaire en Chine, ou vous donner envie de partir à la découverte de cette cité mythique.

Jour 1 – Découvrir les rues et l’atmosphère de la capitale chinoise

Le temps d’atterrir, de passer la douane chinoise et d’obtenir notre visa de transit (env. 1 heure), de récupérer nos bagages, de prendre la navette pour le centre, nous ne sommes arrivés à proprement parler en ville qu’en fin de matinée. C’est pourquoi, nous avons décidé de ne pas faire la cité interdite et la grande muraille, qui nécessite au minimum ½ journée de visite, le premier jour.

Après avoir déposé nos sacs au Yue Xuan Courtyard Garden International Youth Hostel, auberge de jeunesse très charmante, que nous recommandons (prix d’un lit en dortoir : env. 20$/nuit), dans le quartier de Dongsi, nous sommes partis à pieds en direction de la place Tiananmen, véritable poumon de la ville. Nous avons traversés de nombreux hutongs (ie. des ruelles étroites bordées de maisons anciennes traditionnelles chinoises) résidentiels et la rue Nanchizi plus touristique, où nous nous sommes arrêtés pour un premier déjeuner chinois, avec au menu des « Udons » (pâtes au blé).

Nous sommes arrivés en début d’après-midi sur la place Tianamen, un incontournable de Pékin, impressionnante de par sa taille. (Selon la légende), elle peut accueillir plus de 1 million de personnes, ce qui en fait la place la plus grande du monde. Nous avons quitté la place, après avoir pris la traditionnelle photo devant le portrait géant de « MAO » pour aller apprécier le très bel opéra à quelques dizaines de mètres de celle-ci. Nous sommes ensuite descendus jusqu’à la rue Qianmen, très animée et agréable.

IMG_9049
L’imposante place Tiananmen
IMG_9262
Selfie souvenir
IMG_9059
L’Opéra
Rue Quianmen
Un couple de chinois dans la rue Quianmen
Itinéraire Pékin
Notre petite balade pékinoise en partant de notre auberge

Nous avons terminé notre journée dans les Hutongs situés au nord de la Cité Interdite, un endroit incroyable où règne une atmosphère si particulière. Nous nous sommes arrêtés dans un des nombreux restaurants de rue de la « South Luogu Alley » pour goûter au fameux canard laqué de Pékin. Un régal pour les papilles. A ne surtout pas manquer si vous visitez un jour Pékin.

IMG_9081
Lanternes – Hutongs
IMG_9078
Wrap au canard laqué pour Camille – Hutongs

Jour 2 – La Cité Interdite et le Temple du Ciel

Nous nous sommes levés tôt pour nous rendre en métro jusqu’à l’entrée de la Cité Interdite. L’objectif était d’arriver à l’ouverture pour éviter autant que possible la foule de touristes qui s’y rend chaque jour. Nous avons bien rempli notre objectif d’arriver pour l’ouverture, mais en ce qui concerne la densité de touristes au mètre carré, c’est une toute autre histoire.
A 9h00, un monde fou est déjà là. Tant pis, nous visiterons la cité interdite avec tout ce monde. Heureusement, le site est grand. La foule se disperse vite de part et d’autre. Ce qui nous laisse tout de même la possibilité de nous déplacer tranquillement, de trouver quelques endroits « au calme ».

Immense, colorée, renfermant de nombreux temples et jardins fleuris, la Cité Interdite vaut évidemment le détour. Nous ne pouvons être qu’impressionnés devant une telle construction, qui témoigne de la puissance de l’empire chinois de l’époque. Nous sommes restés 3 heures dans l’enceinte, en partant de l’entrée au Sud pour sortir porte Nord, à quelques mètres de l’entrée du parc Beihai.

IMG_9084
Au coeur de la cité interdite
IMG_9273
Un peu de verdure dans l’enceinte

Nous avons donc fait un petit tour dans cet apaisant parc et déjeuné à proximité avant de reprendre le métro direction le Sud, pour visiter le temple du Ciel.

Le temple du Ciel se situe au cœur de la ville, à côté de la station de métro Tiantandongmen, dans un parc de plusieurs dizaines d’hectares. Nous y avons fait une très belle ballade, durant laquelle nous avons pu observer les pékinois s’essayer au jianzi  (des jongles à plusieurs avec un volant à la place du ballon) ; les retraités « taper le carton » ou jouer aux échecs chinoises ; les sportifs faire leur jogging ou encore pratiquer le Tai-Chi. Nous avons passé un très bon moment, loin de l’agitation des rues de Pékin. Le temple du Ciel est beau et… bondé

IMG_9130
Le temple du Ciel
IMG_9266
Petite partie d’échecs chinoises

Jour 3 – le meilleur pour la fin : la Grande Muraille de Chine

Impossible de poser le pied sur le territoire chinois sans se rendre à la muraille de Chine. Une merveille du monde, qui m’a particulièrement impressionnée.

Pour découvrir la muraille, plusieurs portions et options existent. Parmi les portions à proximité de Pékin (voir le détail ici), nous avons opté pour «Mutianyu » moins touristique que « Badaling » et ayant l’avantage de disposer de parcelles rénovées et non rénovées.

Faute de temps et de préparation, nous avons préféré prendre un bus-tour avec notre auberge pour nous y rendre. Mais nous vous conseillons plutôt de vous y rendre par vos propres moyens. L’option tour étant relativement chère et surtout la ballade sur la muraille est chronométrée. 2 heures pour nous, et ce fut court. En revanche cette portion de muraille est magnifique, elle offre des vues magiques sur la muraille, épousant la montage pour se perdre petit à petit dans l’horizon.

IMG_9222
La muraille jusqu’à perte de vue
IMG_9203
Une portion plus « sauvage » de la muraille
IMG_9233
La muraille au coeur des montagnes

Nous sommes revenus à 16h à l’auberge et sommes ressortis pour diner dans un restaurant typique de la capitale, pour finir notre séjour chinois sur une excellente note.

Bien que courts, ces 3 jours en Chine nous ont ravis et nous auront permis de découvrir une ville surprenante où les monuments imposants jouxtent des petites ruelles traditionnelles. La cuisine chinoise est excellente. La Grande Muraille fascinante. En résumé, un séjour intense mais ô combien mémorable.

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s