Voyager au Japon, ce n’est pas simplement découvrir de beaux jardins, des temples zen ou encore bien manger, c’est aussi appréhender le mode de vie et de pensée des japonais. Nous avons été enchantés par la population japonaise et ses codes, par le respect des uns envers les autres, et par la façon dont les japonais voient la vie… nous voulions vous le partager ici.

Dès que nous avons mis les pieds au Japon, nous nous sommes tout de suite rendu compte de la politesse des japonais et de leur sens du service. Un japonais se soucie d’abord des autres avant lui-même. Ils est heureux et ravi de pouvoir aider et vous remerciera sans cesse (y compris de l’avoir remercier ;)) ! En tant que touristes, on est tout de suite très à l’aise et serein.

La notion de groupe/collectif/société avant sa propre personne implique un certain nombre de règles à respecter au quotidien. Par exemple, ça ne se fait pas de manger un sandwich dans le métro ou la rue, ce n’est pas élégant. Ou encore, il est mal poli d’être au téléphone ou de faire trop de bruits dans les transports en commun, il faut rester calme. La plupart de japonais dorment d’ailleurs dans le métro ! Autre exemple, il ne faut jamais traverser la rue quand le petit bonhomme est au rouge, même s’il n’y a pas du tout de voiture… Une succession de règles de savoir vivre auxquels il faut se plier pour s’intégrer dans la société japonaise.

Vous l’aurez compris, il y a beaucoup de règles qui dictent le quotidien, y compris au travail. Les japonais adorent les règles et procédures. Ils les suivent à la lettre. A tel point, qu’un expatrié nous a dit que cela pouvait devenir vite compliqué lorsque justement il fallait sortir du cadre ou gérer une crise. Pour le cas des tsunamis et séismes, les règles à suivre sont toutes écrites à l’avance pour chaque type de scénario afin d’éviter la panique. En résumé, les japonais sont les rois de la procédure !

Dans la continuité de l’idée du bien vivre ensemble, dans une parfaite harmonie, les japonais aiment l’élégance et le raffinement. Ils ne sont pas grossiers, sont bien habillés. Ils apprécient le beau, aiment s’évader dans des mondes fantastiques (les mangas en sont le parfait témoin). C’est très rassurant pour eux. En tant que touriste, on s’y habitue aussi très vite. Chaque station de métro a sa propre musique, les chauffeurs de bus portent  des gants blancs, les distributeurs d’argent lancent une musique après chaque action réalisée… un monde enchanteur.

Le Japon est un pays de mélomanes. Les japonais choisissent tôt un instrument, qu’ils vont developper et travailler à fond pour exceller dans celui-ci. Ils se concentrent en général sur un seul hobby. Si un japonais fait du piano, il en jouera extrêmement bien et se donnera tout le mal possible pour être toujours meilleur. Cet exemple sur la musique valent aussi bien sur le sport. L’art et le sport leur tiennent vraiment à coeur.

Dévoués dans tout ce qu’ils entreprennent (les études, les passions, le travail); il ne reste finalement que plus beaucoup de temps pour tomber amoureux et se marier. Le Japon fait face à un gros problème démographique. D’ici 2050, si les choses ne bougent pas, la population risque de réduire de moitié (passer de 130 millions d’habitants à 65). Certains japonais restent chez leurs parents très tard, jusqu’à parfois plus de 40 ans. Ils n’arrivent pas forcément à s’impliquer dans une relation amoureuse. Alors, pour combler ce manque d’affection, et par manque de temps, ils vont dans des bars à hôtesses (qui sont légion à Tokyo) pour échanger (de manière platonique) avec des jeunes filles. Ils ne recherchent pas forcément une vraie relation, mais juste une personne à qui se confier et avec qui échanger des mots doux. Cette réalité tire surement sont origine du passé et des geishas (qui existent encore aujourd’hui mais en nombre très réduit). Par la conversation, elles font passer du bon temps aux hommes.

Dans la même veine, les jeunes japonais sont parfois timides, et n’osent pas aller parler aux filles. Pour les aider, des maids café ont fleuri un peu partout dans les villes, notamment à Tokyo. Dans ces cafés, où les serveuses sont habillées en soubrette et toutes mignonnes, ils peuvent rigoler, jouer avec elles (au chifoumi par exemple!) ou encore pousser la chansonnette.

Enfin, la société japonaise est ultra safe. Le taux de criminalité est parmi les plus bas du monde. A tel point que (paraît-il) les forces de l’ordre enquêtent très peu sur des homicides, des violences physiques ou des cambriolages. Le délit pour lequel la police serait la plus sollicitée est « le suivi de jeunes femmes dans la rue » par des hommes. C’est vraiment agréable de se sentir en sécurité, de pouvoir laisser son téléphone ou sac à main sur la table pour aller aux toilettes sans avoir peur de se les faire voler. Bref, c’est génial quoi !

Comme vous l’aurez compris à travers cet article, nous avons adoré notre séjour au Japon. La société japonaise est vraiment à part. Il faut venir au Japon pour le voir. Nous ne pouvons que vous encourager à aller y faire un tour pour vous en rendre compte par vous-même. En tout cas, pour notre part, c’est sûr que nous y retournerons un jour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s