Partir en immersion totale dans un désert une fois dans sa vie, qui n’y a jamais pensé ? Quand on imagine des dunes de sable à perte de vue et une chaleur extrême, on se dit que c’est quasiment impossible d’y survivre pendant plusieurs jours sans que notre corps n’y soit habitué. Mais, il existe bien un désert dans ce beau monde qui regorge d’eau et qui ne soit pas si désertique que cela… on a un peu triché pour le côté « aventure de l’extrême » : les Lençois Maranhenses !

Comment arriver dans ce fameux parc national « Lençois Maranhenses » ?

Au Brésil, et surtout dans le Nord du Brésil, il ne faut pas s’attendre à des horaires de bus précis, à des trajets tout faits, et à des bus qui vous emmènent exactement là où vous l’avez demandé. C’est un peu plus compliqué que cela.

Nous venions de Jericoacoara, où les agences ne nous proposaient que des 4X4 privés à environ 200 euros par personne et passant par les plages du littoral pour nous déposer en 5 ou 6h à Atins (le petit village au pied des Lençois Maranhense). Hélas, ne trouvant personne avec qui partager un 4X4, nous nous sommes rabattus sur une solution un peu plus économique. Nous avons pu, avec l’aide de notre auberge de jeunesse « LaTaperaJeri », réserver un bus pour aller à Barreirinhas (la plus grande ville à côté du parc des Lençois Maranhenses) en deux temps, d’abord jusqu’au delta de Parnaiba puis à Barreirinhas. Au cours de ce trajet, nous avons fait la connaissance de Charlotte et Alex qui allaient par la suite devenir nos deux accolytes pour le trek de 3 jours dans le désert.

Nous avions réservé une chambre dans l’auberge « Paraiso do Caju », un vrai petit coin de paradis à Barreirinhas. Patricio, le meilleur guide de la région ;), nous a accueillis à l’auberge et nous a expliqué toutes les options qui existaient pour passer trois jours dans le parc des Lençois Maranhenses. Patricio est une personnalité à part. Sans doute un peu drogué, il sourit sans arrêt, est très (trop ?) tranquille. Un vrai personnage !

IMG_0240
Polo se repose à Paraiso do Caju

Et, plus tard il nous apprend que Charlotte et Alex, à qui nous avions donné son contact, lui ont écrit pour partir en trek avec nous. Une fois que nous nous étions mis d’accord sur les prix et sur les étapes de notre trek, nous sommes partis faire des courses et organiser nos petits sacs avant de partir à l’aventure.

trek 3 jours Maranhense Lençois Atins 4x4
La carte du Parc des Lençois Maranhense avec notre trajet des 3 jours de trek

1er jour de trek : Barreirinhas – Atins – Oasis « Baixa Grande »

Le lendemain matin, premier jour d’aventure, nous prenons un bon petit déjeuner bien complet, à base de fruits exotiques en tout genre puis partons tout frais dans les rues de Barreirinhas pour prendre un 4X4 direction Atins.

Le chemin qui nous mène jusqu’à Atins est magnifique, il dure environ 2h, nous découvrons petit à petit une nouvelle végétation et quelques dunes de sable au loin. On sent l’approche du désert. Le 4X4 secoue un peu, mais nous nous tenons bien et puis, après tout, l’aventure commence.

Le chauffeur nous dépose sur la plage d’Atins juste à côté d’une petite paillotte, où nous commandons quelques crevettes pour assouvir notre appétit. Nous savourons notre repas, alors que Patricio en profite pour boire quelques bières avec ses copains du coin. Le spectacle de la lagune est superbe, des dizaines de kitesurfs se lancent dans les vagues et sautent au gré du vent. On a comme une envie de se mettre au kitesurf.

Une baignade et une petite demie heure plus tard, nous remontons dans le 4X4 qui nous amènera jusqu’au début du trek dans les dunes de sable.

Une heure de voiture nous sépare du grand départ ; nous passons par la plage car les 4X4 ne sont pas autorisés à rouler sur les dunes de sable. Nous découvrons ces étendues infinies de sable d’un côté ainsi que la mer déchaînée de l’autre. Patricio nous explique que tous les débris de cordes, filets de pêche et autres, que nous pouvons croiser sur la plage ont été ramenés par la mer et que les gens du village viennent les ramasser pour recycler tout ce qui est bon à prendre.

Une fois descendus du 4X4, nous savons que nous partons pour 4 bonnes heures de marche au soleil au milieu de nulle part. C’est très déconcertant de se mettre à marcher lorsque nous n’avons aucun repère. C’est par où ? On va où ?

On a l’impression d’être sur une autre planète, on ne voit que du sable, du sable et du sable. Un sentiment très particulier, comme si nous avions perdu la notion de l’espace et du temps. Enfin, grâce à Patricio et à sa « chill attitude », nous ne nous sentons pas si perdus que cela.

IMG_1927
Nos traces de pas dans le sable… uniques dans ce parc
IMG_1920
Nous nous habituons à marcher dans le sable petit à petit

Entre montées et descentes de dunes, nous nous habituons à marcher dans le sable. Notre rythme est bon, nous alternons entre marche sportive et contemplation du paysage lunaire qui nous entoure. Après 2h de marche, nous arrivons à la première lagune. L’eau est bleue turquoise, quasiment transparente. Tout ce dont nous avions rêvé ! La baignade est délicieuse.

Lagune Lencois de maranhense
La toute première lagune !!

Après ce beau moment de détente, nous reprenons notre marche. Nous arrivons après quelques dizaines de minutes tout en haut d’une dune donnant sur un grand oasis. Un décor différent de tout ce que nous avions pu voir jusque là, avec une grande étendue de végétation, le tout sous un soleil couchant aux mille couleurs. Un grand silence s’est imposé naturellement pour admirer un paysage hors du commun.

IMG_1942
Paul marchant devant le soleil couchant
IMG_1951
La découverte de la première Oasis Baixa Grande
IMG_1957
La fin du coucher de soleil

Patricio nous explique que nous passerons la nuit ici. Il ne nous reste plus que 20 minutes de marche avant d’atteindre la maison qui nous accueillerait pour la nuit.

A notre arrivée, nous rencontrerons deux touristes brésiliens avec qui nous passerons la soirée à jouer au Dobble dans la bonne humeur et échanger sur nos vies.

Nous sommes ressortis la nuit dans les dunes, pendant une petite demie heure pour admirer la pleine lune et les étoiles.
Vers 21h, nous tombons de fatigue dans nos hamacs…

 

2ème jour de trek : Oasis « Baixa Grande » – Oasis « Queimada dos Britos »

Patricio nous réveille à 5h du matin à la lampe torche. Après un bon petit déjeuner, nous repartons pour les dunes de sable. Patricio a tout calculé, nous sommes en haut de la première dune de la journée pour le lever du soleil.

Après une courte pause, nous nous mettons à nouveau en marche. Trois heures plus tard, nous arrivons au pied d’une lagune paradisiaque. Ni une ni deux, nous enfilons nos maillots et nous nous jetons dans l’eau. Entourés de dunes de sable d’un blanc pur, nous nous demandons même s’il ne s’agit pas d’images de synthèse !

IMG_2087
L’eau turquoise de la lagune
IMG_2065
Paul fait le saut de l’ange au-dessus de la lagune
IMG_1995
Un petit bisou 😉

Nous repartons en direction d’un second oasis où nous passerons notre deuxième nuit. En chemin, nous croisons des pêcheurs chargés de 32kg de poissons, attrapés dans la mer à 2 heures à pieds de là. Des vrais champions de la pêche !

IMG_2147
Les pêcheurs repartent avec plein de poissons

Nous approchons de la fin de notre randonnée du jour, au loin nous voyons la même végétation que la veille, c’est bon signe. Une quinzaine de famille vivent dans cet oasis. Nous sommes très bien accueillis dans cette nouvelle maison où tout le monde se retrouve pour déjeuner, prendre une petite bière ou alors juste faire une petite sieste dans un hamac. C’est la maison du bonheur ! Après un bon déjeuner, nous nous endormons profondément dans les hamacs au bord de la petite rivière qui coule juste devant la maison. Par cette chaleur, il est impossible de marcher.

IMG_2133
Une petite poule qui pourrait se faire manger…
IMG_2117
La maison du paradis
IMG_2118
Les hamacs où nous avons fait notre sieste

Nous attendrons le soir pour repartir sur les dunes entourant le village pour assister au coucher du soleil. Encore un moment inoubliable qui nous en met plein les yeux.

La soirée est brève. Nous sommes fatigués et en plus demain, c’est réveil à 3h30 pour entamer les 8 dernières heurs de marche… Le balancement des hamacs nous endort en quelques minutes.

 

3ème jour de trek : Oasis « Queimada dos Britos » – Barreirinhas

3h30 du matin, réveil difficile. Je ne me sens pas bien, j’ai un mal de ventre abominable, impossible de me lever. Une heure plus tard, je me sens un peu mieux, suffisamment pour partir marcher. Paul porte mon sac pour me soulager.

Au bout d’une heure d’activité, la douleur s’estompe. Je vais mieux.

Une nouvelle fois, nous assistons à un magnifique lever de soleil, au milieu de quelques nuages. Le spectacle est grandiose.

Nous nous arrêtons pendant plus de 30 minutes pour en profiter, des petits gâteaux, un peu d’eau et on repart ! Nous marchons pendant plus de 3h sans faire de pause, on doit avancer : l’objectif est d’arriver avant 11h, afin d’éviter le soleil. Nous traversons beaucoup de lagunes, tombons sur des traces de tortues. Les montées, les descentes, les traversées de dunes se succèdent. Les paysages ne se ressemblent pas. Parfois, nous découvrons des arbres morts au bord de lagunes, parfois des marécages qui s’enfonçent comme des sables mouvants, parfois encore quelques arbustes au beau milieu de nulle part.

IMG_2162
Le lever du soleil
IMG_1932
Des arbres morts provenant de la forêt qui existait avant que le sable l’engloutisse

Patricio nous a gardé une surprise pour ce dernier jour ; une lagune pour une dernière baignade dans le parc. Ni une ni deux, nous sautons à l’eau.

Il y a plus de vent, le sable nous colle à la peau. Nous préférons retourner dans l’eau aussitôt, il nous est très dur d’en sortir définitivement… Nous ne voulons plus quitter les Lençois ! On sent la fin approcher.

Il nous reste deux bonnes heures de marche avant de regagner le petit village où un 4X4 nous attend pour nous ramener à Barreirinhas. Nous profitons de chaque instant, observons la nature si fascinante et prenons le plus possible de photos avec notre tête pour ne pas oublier.

IMG_2103
De la végétation dans ces lagunes…
IMG_1570
La dernière lagune à laquelle nous avons goûté

Arrivés au petit village, nous prenons une pirogue pour traverser la toute petite rivière. De l’autre côté nous attendent de bonnes bières bien fraîches pour fêter la fin de ces 3 jours de trek. Sur le chemin du retour, nous tombons de fatigue les uns après les autres.
Une fois au Paraiso do Caju, nous nous posons dans des hamacs pour le reste de la journée. Nous nous remémorons du sentiment que nous avions au beau milieu de ce grand désert rempli de lagunes : une grande joie de l’avoir fait et surtout en si bonne compagnie avec Particio, Charlotte et Alex 😉

 

Charlotte et Alex ont aussi écrit un article sur ces 3 jours de trek sur leur blog de voyage 6moisdespacito, si vous voulez y jeter un coup d’œil, c’est par ici

 

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s