Comment se rendre à Jericoacoara depuis l’aéroport de Fortaleza ?

Le paradis n’est pas très loin d’ici… Jeri nous a fait voyager bien plus loin qu’on ne l’aurait pensé.

Nous sommes arrivés à l’aéroport de Fortaleza vers minuit et nous avons attendu 7h jusqu’à l’heure de départ du bus de la compagnie FretCar qui allait vers Jericoacoara.

Nous voulions prendre le bus de 4h du matin, mais il n’y avait plus de place, nous avons donc pris celui de 7h15. Il y a un comptoir « FretCar » dans l’aéroport et le bus est venu nous prendre directement à l’aéroport, inutile d’aller jusqu’à la rodoviaria.

Une fois dans le bus, nous avons fermé les yeux, et nous nous sommes endormis aussitôt. Le bus était vraiment très confortable, le siège douillet s’inclinait quasiment entièrement, on était presque comme dans un lit 😉

Au bout de 5h de route, le bus s’est arrêté à Acarau pour le déjeuner, un restaurant « au kilos », très bon, et nous en avons eu pour 50 reais à 2.

Deux heures après, nous arrivions à Jijoca pour prendre un genre de gros 4×4 pour 10 qui nous a emmené jusqu’à Jericoacoara.

A l’entrée de Jeri, il faut payer une taxe de 5 reais par jour. Etant donné qu’il y avait beaucoup de 4×4 qui faisaient la queue, notre chauffeur nous a dit de voir directement avec notre pousada pour payer cette fameuse taxe. Notre pousada (Hostel Pousada Latapera Jeri) n’a pas voulu que nous lui donnions l’argent pour payer cette taxe, pour nous, il n’y aura donc rien à payer à personne.

Au départ, nous ne voulions rester que 2 jours, mais finalement nous sommes restés 4 jours ! Nous avons adoré ce petit bout de paradis, et nous avons sélectionné les meilleures choses que nous avons faites :

Que faire à Jericoacoara ?

  1. Se promener jusqu’à la Pedra Furada le matin tôt

La promenade pour aller voir la Pedra Furada qui part du village de Jeri est beaucoup plus sympa que celle qui est incluse dans le tour de la Lagoa Azul. Lors du tour, on nous a dit qu’il y avait trop de monde et qu’il faisait trop chaud car il fallait marcher sur les dunes de sable en pleine chaleur.

En partant de la pousada le matin tôt, nous sommes passés par les petites collines surplombant la mer. Il ne faisait pas trop chaud, il n’y avait personne, et les couleurs du matin étaient splendides.

Nous étions entourés de cactus, encore un nouveau paysage que nous n’avions pas vu jusqu’à présent. La « Pedra Furada » vue d’en haut est très belle !

  1. Boire une caïpirinha en regardant le soleil se coucher

Tous les jours nous avons assisté au magnifique et fameux coucher de soleil de Jericoacoara. Nous avons lu qu’il fallait le voir d’en haut de la dune au bord de la mer, mais nous avons été un peu déçus. Il y a beaucoup trop de vent.

Nous l’avons vu de l’extrême opposé un autre soir, et nous avons vraiment adoré. Nous avons pu savourer notre caïpirinha tranquillement tout en regardant le coucher du soleil. Un vrai délice !

  1. Glisser en planche sur les dunes et atterrir dans une lagune

Durant le tour en Buggy vers Tatajuba, nous avions plein d’options pour rendre l’expédition FUN !

En premier, le chauffeur nous a proposé de voir des hippocampes lors d’un tour en barque, nous avons refusé. Nous avions lu qu’ils attrapaient un hippocampe et le mettaient dans un bocal pour qu’on puisse le voir, tout ça pour 10 reais par personne, franchement, pas très fun… et puis le pauvre hippocampe…

Ensuite, il nous a arrêté devant une dune où il y avait du « ski bonda ». Pour 10 reais, on peut se jeter sur une planche en bois du haut de la dune et atterrir dans l’eau, mais le chauffeur nous a prévenu qu’il y avait une attraction encore plus fun juste après ! Alors, nous avons attendu la suivante. Et là, c’était le top ! En maillot de bain, à plat ventre sur la planche, on s’est jetés sur un toboggan d’eau jusqu’à atterrir plus de 50m plus loin dans la lagune.

  1. Prendre le trajet « émotions fortes » en buggy

Toujours durant le tour vers Tatajuba, nous avons adoré le parcours « émotions fortes » de notre chauffeur de buggy. Il prend des pentes tellement raides et créé tout un suspens juste avant de « tomber » dans la descente de la dune, c’est une super expérience ! Le plus marrant c’est que ce parcours dure au moins une demie heure, beaucoup mieux que des montagnes russes de 3 minutes. 

IMG_1696

  1. Manger un poisson grillé entier les pieds dans l’eau

Lors des tours en buggy vers Tatajuba ou vers la Lagoa Azul, nous pouvions manger un poisson grillé entier pour 2 pour 70 reais. Imaginez le décor : quelques hamacs dans l’eau, une petite paillotte, une lagune bleue azure, du sable blanc… bref le poisson grillé pour couronner le tout, là vous êtes vraiment au paradis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s