Après avoir participé au Naadam à Oulan-Bator, vécu avec et comme des nomades, exploré le désert de Gobi, nous avons ciblé la Mongolie centrale, et plus particulièrement la région de l’Arkangaï pour terminer notre périple mongol.

Cette région offre des paysages très verts, avec des forêts et un peu d’eau avec des lacs et rivières. Une terre finalement assez sauvage qui se découvre et s’apprécie assez facilement en s’adonnant aux activités sportives du coin, à savoir le vélo, la randonnée à pied ou à cheval…

On en a encore une fois pris plein les mirettes. On vous laisse apprécier

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s